Tryptique – St Jacques le jour – aquarelle

J’ai repris les pinceaux. En effet, notre livre “les médias sociaux expliqués à mon boss” a été remis à l’éditeur et j’ai enfin le loisir de faire autre chose que travailler.

Nissim de Camondo
Nissim de Camondo

Au menu aujourd’hui, le musée Nissim de Camondo, rue de Monceau , dans le 8ème arrondissement (un musée dépendant des Arts Décoratifs) : une belle demeure hantée par la tristesse d’une famille d’abord frappée durement en 1917 (mort au combat de Nissim de Camondo, fils de Moïse), puis en 1943 avec la déportation du reste de la famille, Béatrice (soeur de Nissim), son mari et ses 2 enfants. Ne restent plus que les meubles et les décorations du 18ème siècle, légués à la France à sa mort par Moïse, dans cet hôtel à la fois bizarre et esthétique, mélange de goût classique et de modernisme des années 1915 à 1930. La cuisine de l’hôtel de Moïse de Camondo est absolument époustouflante. Voir aussi cette superbe galerie de photos présentée par le musée Camondo.

Aujourd’hui aussi, la fin de cette aquarelle commencée il y a bien longtemps, et finie seulement en ce 23 janvier 2011. Une vue, cette fois ci de jour, du quartier Saint Jacques en tryptique. Mon regard se perd en observation de ce paysage urbain, qui ne bouge plus et qui pourtant est sans cesse renouvelé, selon l’heure du jour ou sa lumière.

A venir, un toit de la rue d’Assas, puis une autre vue de Saint Jacques, en fin d’après midi, un jour d’orage … 2 de mes thèmes de prédilection, qui se rejoignent. A suivre … je retourne à mes pinceaux !

Prev Aquarella: le marché de l'Aquarelle de Rueil Malmaison - dimanche 12 Sept 2010
Next Saint Jacques la nuit - étude

Comments are closed.

%d bloggers like this: