il faut que tu respires …

Un des dessins les plus récents, un lotissement imaginaire, comme sorti de la terre s’avance dans la campagne. Il s’agit en quelque sorte d’une reprise – sous un angle différent – d’un autre dessin de cette année (avant la pluie) où le ciel était le principal sujet.

Le lotissement

Ici, c’est la terre, imposante mais aussi fragile qui prend le premier plan, comme menacée par ce béton qui avance. Il s’agit bien entendu d’une scène entièrement imaginée qui ne présente aucun point commun avec la réalité, surtout autour de nos grandes villes.

Il faut que tu respires …

Prev chats de papier
Next Aquarella 2008 - Rueil Malmaison

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :