De la sculpture en bois flotté

La sculpture en bois flotté est très populaire, mais le résultat n’est pas toujours à la hauteur des attentes. Dernièrement, je suis tombé sur l’une d’entre elles à Sallenelles en Normandie et j’ai été stupéfait par sa beauté et la métaphore qu’elle dépeint.

J’affectionne particulièrement la sculpture, mes lecteurs le savent déjà, j’ai publié un bon nombre de billets sur la sculpture, mais voici une sculpture d’un autre genre, tout ce qui se situe entre le land-art et la sculpture, prise à Sallenelles, à deux pas de Merville, lieu d’Histoire où l’on peut visiter le fort du même nom. Toute la zone est marquée par ce qui s’est passé lors du débarquement de juin 44.

sculpture en bois flotté
Un Dakota à Merville. On lui a donné le nom de « The SNAFU special ». Pour ceux qui ne le savent pas, SNAFU est un peu une blague et ça veut dire : « Situation Normal All F***ed up », ce qui signifie qu’il ne sert à rien de râler, que rien ne fonctionne comme prévu et que c’est parfaitement normal. En tout cas, avec l’opération Overlord, absolument rien n’a fonctionné comme prévu, dans ce domaine du moins.
 

Sculpture en bois flotté à Sallenelles

Il faut s’imaginer des milliers de soldats parachutés dans cette zone qui avait été transformée en marécage par le maréchal Rommel. Il avait ordonné la destruction des digues de l’Orne, des milliers de soldats se sont noyés en débarquant et seule une poignée d’hommes courageux – le commandant était un Irlandais d’origine française – a pris le fort. On peut y voir un Dakota de l’US Air Force semblable à ceux qui ont été utilisés pendant l’opération Overlord, comme on l’appelait.

Aujourd’hui, la zone est si paisible qu’il est difficile d’imaginer la scène.

Sculpture en bois flotté
De nos jours, les berges de l’Orne sont paisibles et constituent le lieu idéal pour une promenade à la campagne

Boutons d’or, art et sculpture

Sculpture de bois flotté
Les boutons d’or sont partout au printemps en Normandie
Le coin n’est pas seulement propice aux randonnées, on y rencontre aussi de l’art. J’étais loin de me douter de cette initiative lorsque nous sommes tombés sur cette magnifique sculpture en bois flotté. La maison de la nature et de l’estuaire de l’Orne est une organisation à but non lucratif qui prévoit d’installer de nombreuses sculptures land art dans son jardin. Étrangement, leur site web non traduit ne mentionne rien sur l’événement, et encore moins le nom de l’artiste. Pourtant, j’ai été stupéfait par la beauté de cette sculpture de land art. De plus, j’ai adoré la métaphore de la liberté (bois flotté), mise en cage et hors de son élément naturel. Une métaphore pour aujourd’hui et les deux dernières années que nous avons traversées.
Sculpture en bois flotté
Sculpture en bois flotté à Sallenelles à l’entrée de l’estuaire de l’Orne
Sculpture de bois flotté
Le bois flotté est abondant sur les rives marécageuses de l’Orne. Pas étonnant qu’un artiste ait eu l’idée d’en faire une sculpture
Driftwood sculpture
Le phare de Ouistreham vu de loin avec mon zoom 300mm. On dirait qu’il est proche mais il faut faire 17 km pour redescendre en vélo vers le sud jusqu’à Pegasus Bridge (un autre point de repère de la Seconde Guerre mondiale) et vers le nord à nouveau pour atteindre l’autre extrémité de l’estuaire car il n’y a pas de pont.
Sculpture de bois flotté
Un dernier regard sur cette belle sculpture inspirante et symbolique
Si vous avez la chance d’y être en juin, vous devriez pouvoir voir davantage de ces sculptures de land art.

This post is also available in: English

Prev Girl with Balloon in Arcueil
Next Chartres - Cathedral

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :