Art topiaire, paons et autres animaux

J’avais déjà vu des manifestations de l’art topiaire, même si je dois admettre que je n’avais jamais entendu ce nom. Ma femme et moi avons assisté à une cérémonie de mariage en Bretagne en juillet dernier. Nous étions invités dans ce magnifique endroit près de Combourg. Voici quelques photos, y compris celles de ce fameux art topiaire dont je n’avais jamais entendu parler auparavant.

Art topiaire, paons et autres animaux

Art topiaire, paons et autres animaux
Le domaine de la Haye d’irée en Bretagne est le site de l’ancienne verrerie royale et est maintenant un lieu dédié aux mariages et autres rassemblements

Art topiaire, paons et autres animaux

J’ai été frappé par la beauté de cet endroit dont les ornements architecturaux semblent dater du 17e ou du 18e siècle. Tout à fait romantique. Cela m’a pris un certain temps mais j’ai pu trouver plus d’informations sur ce lieu en ligne. Voici ma traduction du compte rendu de actu.fr sur le domaine.

Niché à la limite de la Bretagne et de la Normandie, le château de la Haye d’Irée remanié au XVIIIe siècle sur les restes d’un ancien château fort aura été du XVe au XIXe siècle, l’un des hauts lieux de la production de verre dans le Pays de Fougères. Une histoire qui va voir le jour un peu par hasard.

[…]

À l’origine, c’est Monsieur Morin, marchand de bois, qui rachète la Haye dIrée peu de temps après la Révolution Française, en 1793, et décide d’y construire sa toute première verrerie en 1803.

Une idée lumineuse que reprend Monsieur Duplessis de Grenédan, conseiller à la Cour royale de Rennes et membre de la Chambre des députés. Il décide de l’agrandir de 1806 à 1810 dans le but d’y produire du verre plat car à l’époque personne n’en fabrique.

La gobeleterie bien antérieure à la verrerie royale est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Le livre La France Pittoresque mentionne, dans son édition de 1835, la majesté et l’aura qu’occupaient alors cette verrerie :  Le verre à vitre qu’on y fabrique est comparable à celui des belles verreries de Lyon. 

Art topiaire, paons et autres animaux
Monsieur le paon semble assez fier de cette glorieuse histoire quand il prend la pose, perché sur la tête d’un bulldog anglais. Un symbole des liens anciens entre Bretagne et îles britanniques ?
Art topiaire, paons et autres animaux
Une grenouille de pierre parmi les hortensias bleus, fleur archétypique de la Bretagne.

Retour au sujet principal d’aujourd’hui

Revnons enfin à l’art topiaire.

J’ai rencontré des paysages de jardins bien plus impressionnants en Grande-Bretagne et surtout au Pays de Galles. Le parc est néanmoins magnifique, avec ce penchant typiquement français pour la géométrie et l’alignement. Pour prendre cette photo, j’ai dû grimper sur un mur de pierre pour donner une meilleure perspective à ma photo.

l'art topiaire
Monsieur le paon a approuvé ma visite.

Dernier point, mais non des moindres : une vue aérienne du domaine par drone, avec entre autres son art topiaire et ses paons.

This post is also available in: English

Montmartre en chansons
Prev Montmartre en chansons ou singing in the rain ?
Next Les feuilles mortes d'Aix les bains

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :