Les feuilles mortes d’Aix les bains

Les feuilles mortes sont un thème récurrent, et c’est la bonne période pour ce genre de photos. Voici une série de clichés pris le 31 octobre à Aix les Bains.

Les feuilles mortes d'Aix les bains

En haut, une magnifique maison des années 1900. Il faut vraiment que je me débarrasse de ces horribles poteaux verts sur la droite. C’est une discussion sans fin avec ma femme : dois-je retoucher cette photo pour la rendre plus belle, et déformer la réalité, ou dois-je la laisser telle quelle, même si elle serait mieux sans ce vilain détail.

Les feuilles mortes, un thème récurrent

Dans une certaine mesure, cela n’a pas d’importance. Vous n’étiez pas là au moment où j’ai pris la photo et vous ne pourrez jamais vérifier que la photo a été trafiquée (en fait, vous pourriez le faire en parcourant les données EXIF). De toute façon, chaque photo est sa propre interprétation plutôt qu’une représentation de la réalité, nous y reviendrons plus tard. Dans la photo ci-dessus, j’ai veillé à me débarrasser de toutes les voitures qui étaient garées de façon désordonnée un peu partout. Une photographie est toujours une forme de mensonge.

Les feuilles mortes d'Aix les bains

J’ai adoré la façon dont les feuilles étaient collées contre ce mur de briques en verre des années 1960. La lumière d’octobre était magnifique ce jour-là, malheureusement, cela n’a pas duré.

Feuilles d'automne à Aix les Bains

Je trouve les automobiles modernes plutôt laides, mais lorsqu’elles sont recouvertes de feuilles, elles sont transformées. Les voitures sont plus belles lorsqu’elles sont cachées (je confesse être un inconditionnel du vélo).

Pour en revenir à Jacques Prévert et aux feuilles mortes, voici le célèbre poème, que l’on peut trouver ici

[…]

Lire sur poésie 123

This post is also available in: English

Prev Art topiaire, paons et autres animaux

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :