Le château de Terride à Mirepoix

Château de Terride à Mirepoix

En préparant ce billet, j’ai fait des recherches sur le Château de Terride à Mirepoix dans duck duck go. Je me suis rendu compte que pas mal de châteaux du sud-ouest de la France portent ce nom. Pourtant, ce château est bien différent de ses homonymes trouvés sur Internet.

Château de Terride à Mirepoix

Le Château de Terride est assez délabré. En faisant des recherches sur son histoire, j’ai découvert que Stéphane Bern, vedette de la télévision française bien connue, avait lancé une initiative avec le ministère de la Culture. L’objectif est de réhabiliter quelques bâtiments remarquables. Celui-ci faisant partie de la liste. Et à juste titre.

« L’étage supérieur de la chapelle s’est déjà partiellement effondré. La voûte avec les rinceaux du XIIIe siècle est exposée aux intempéries et l’ensemble de la structure s’affaiblit progressivement. L’étage inférieur pourrait également voir ses arches fragilisées et les murs de briques se fissurer. Les propriétaires se mobilisent pour entreprendre d’importants travaux et aménagements afin de continuer à valoriser ce précieux patrimoine. Ainsi, ils accueillent les visiteurs et travaillent à la consolidation de certains éléments, qui sont malheureusement en état de péril.
Fondation du Patrimoine

Voyage d’hiver en plein été

Alors que nous nous dirigions vers le Château de Terride en cette chaude soirée d’août 2022 pour une représentation nocturne du chef-d’œuvre de Schubert Winterreise, j’ai été absolument sidéré par la pure beauté de cet endroit. Peut-être que le fait qu’il soit un peu à l’abandon le rend encore plus beau, incroyablement romantique.

Un château qui aurait pu être peint par Claude comme sur la reproduction ci-dessous.

Château de Terride
Un paysage enchanté (Die verzauberte Landschaft) par Claude Gellée alias Le Lorrain ou Claude en Angleterre

Certaines parties du château sont en fait un château-fort. La tour principale, à droite de la photo ci-dessous, date du 12e siècle. Elle a été remaniée par la suite et notamment au 15e siècle.

Chateau de Terride
Préparatifs en amont d’une extraordinaire représentation du Winterreise. Le personnage de droite, accroupi sur le sol, est un dessinateur. Il rangeait tout son matériel dans un nombre incroyable de sacs en plastique. Il a dessiné les musiciens pendant toute la soirée. Après 21 heures, le soleil s’est couché et il a continué à dessiner dans l’obscurité. J’aimerais beaucoup voir le résultat de son travail nocturne
Château de Terride - Mirepoix
Le cadre de porte sculpté et ornementé de la « tour vieille » (tour vieille)

Je ne peux imaginer un plus bel endroit pour écouter ce périple hivernal (Winterreise), ma suite préférée de Lieder de Schubert. On peut y écouter le baryton-basse franco-irlandais Edwin Crossley Mercer qui est le copropriétaire du Château de Terride, et l’organisateur du festival Catel Artes de Mirepoix de musique classique. [Interprétation de Bach par Crossley Mercer, voir ci-dessous « Ich habe genug » – J’en ai assez – cantate Bwv 82].

A noter, ce très bel enregistrement. Assez inhabituel puisque Schubert a composé ces lieder pour un ténor. Même si Schubert lui-même a transposé beaucoup de ses œuvres pour d’autres voix, il est peu de versions des Winterreise dans ce registre.

Château de Terride
Les peintures sont de la mère d’Edwin, Claudine Franck – cliquez pour écouter sur Qobuz

Château de Terride à Mirepoix

Mirepoix Château de Terride
La vue depuis le Château de Terride à Mirepoix est superbe. Les Pyrénées sont en arrière-plan. Notre maison se trouve quelque part dans les montagnes, au sud-ouest de Mirepoix (sur le côté droit de cette photo)
Mirepoix
Mirepoix vu du Château pendant l’entracte

This post is also available in: English

Prev Val-de-Grâce: une action de grâce
Next La tour Denecourt et le tremblement de terre de 1878
La Tour Denecourt

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :